La chiropratique avant l’âge adulte

Bébés

Le premier stress important de la vie est sans contredit la naissance. En effet, même lors d'un accouchement dit « naturel », il arrive que des tensions, pressions et torsions induisent un stress au niveau de la colonne vertébrale et au système nerveux en développement. L’irritation nerveuse qui en résulte pourrait être la cause de plusieurs symptômes ressentis par le nouveau-né et pourrait se traduire, par exemple, par des pleurs fréquents, un sentiment que notre bébé est inconfortable, une difficulté à prendre le sein ou à tourner la tête. Les torticolis congénitaux ne sont pas rares, sont parfois subtils à détecter à la naissance et peuvent être source de problèmes, de prime abord, non suspectés. Par exemple, une plagiocéphalie, (« tête plate ») une asymétrie des os crâniens et des difficultés motrices peuvent y être associées. Votre chiropraticienne a l’expertise pour évaluer la présence ou non de cette condition, de même que pour la traiter au besoin. N’hésitez pas à la contacter pour une évaluation post-natale.


Par ailleurs, il va de soi qu'une évaluation chiropratique post-natale est justifiée après un accouchement long et laborieux, l'emploi de forceps ou d'une ventouse, de même qu'en présence d'une grossesse multiple.


Par la suite, les étapes de développement telles que : apprendre à soutenir sa lourde tête, se retourner, s’asseoir sans appui, ramper, marcher à 4 pattes puis debout, représentent des tâches accompagnées de multiples chutes affectant la colonne vertébrale et le système nerveux.


La chiropratique chez les bébés et les enfants : douce, sécuritaire

Un suivi particulier est offert à notre clinique pour les nouveau-nés, enfants et adolescents. Par exemple, les besoins des bébés en terme de soins chiropratiques diffèrent considérablement de ceux des adultes. Leurs articulations sont plus souples, alors il est évident que les techniques utilisées pour soigner un nouveau-né ne s'apparentent pas aux techniques utilisées pour un squelette mature. Les manipulations sont faites avec le bout des doigts, de façon délicate, en effectuant de légères pressions, semblables à des effleurements. Ainsi, dès la naissance, un nouveau-né peut recevoir des traitements chiropratiques. Un examen spécialisé permet de détecter de subtiles altérations du système neuro-musculo-squelettique. Par la suite, les techniques de traitement utilisées sont spécifiquement adaptées à la croissance et au développement de votre enfant.


Prévention pour les bébés

Un examen chiropratique peut permettre de déceler rapidement des faiblesses possiblement présentes au niveau du système neuro-musculo-squelettique. En détectant rapidement ces problématiques, le chiropraticien(ne) peut s'assurer de redonner la bonne fonction à ce système, favorisant ainsi une santé optimale à votre bébé. Tout comme on consulte un dentiste avant d'avoir mal aux dents, on consulte son chiropraticien(ne) avant d'avoir des troubles neuro-musculo-squelettiques. Vaut mieux prévenir que guérir!


Enfants, adolescents

Au fur et à mesure que les enfants vieillissent, les stress auxquels ils font face évoluent. À l’école primaire, les chutes et les accidents sont fréquents. Le port d’un sac à dos mal ajusté et trop lourd, de même que les heures prolongées dans une posture laissant à désirer à l’école, affectent la colonne vertébrale de votre enfant.


Prévention durant la croissance

Dès l’enfance, les enfants subissent de grandes poussées de croissance qui peuvent créer des désordres du système neuro-musculo-squelettique. Plusieurs conditions telles que la scoliose peuvent se manifester. Diagnostiqué à temps, l’effet négatif de toute problématique affectant ce système peut généralement être considérablement diminué. Par ailleurs, des recommandations pour un style de vie sain peuvent être fournies concernant la posture de votre enfant, sa position de sommeil, le bon usage du sac à dos, le choix de ses chaussures, les exercices à privilégier, etc.


N’hésitez pas à consulter en présence de ces signes :

Hauteur inégale des épaules, asymétrie en 3D des omoplates, hauteur inégale des hanches, difformité dans le dos quand l’enfant se penche vers l’avant, tête inclinée d’un côté, espace asymétrique entre les bras et le bassin, pieds tournés vers l’intérieur (ou vers l’extérieur, mais de façon prononcée), démarche anormale, chutes fréquentes, « douleurs de croissance ».


La chiropratique pour soulager douleurs et inconforts

En plus des soins préventifs, les bébés, les enfants et les adolescents peuvent bénéficier de la chiropratique pour soulager plusieurs types de douleur ou d'inconfort. Les douleurs peuvent apparaître suite à un traumatisme, une activité sportive ou une difformité posturale.

Création de

Mention legale